Protection respiratoire

La protection respiratoire est un élément essentiel du travail dans des zones contaminées. Il y plusieurs formes de protection respiratoire possible :

1 Une protection respiratoire dépendant de l’environnement.

Ici l’air contaminé est filtré. Cette forme de protection respiratoire ne convient pas dans des espaces où il y a moins de 19% d’oxygène présent. Dans un <système de sous-pression> l’utilisateur aspire de l’air avec ses poumons à travers de filtres, et il règne une dépression dans le masque. Des masques à utilisation unique, des semi masques aussi bien que des masques intégrales fonctionnent suivant ce principe. Dans un <système à surpression> c’est un moteur (ventilateur) qui soigne le transport de l’air à travers le filtre, et il règne une surpression dans le masque. Aussi bien chez le Phantom que chez le Tornado on parle d’un système de surpression.

2 Une protection respiratoire indépendante de l’environnement.

Avec ce système, on fait appel à de l’air comprimé. Ici on peut encore faire la distinction entre un système qui fait appel à des appareils portables, qui offrent l’utilisateur donc une portée illimitée, au moins dans l’espace, pas dans le temps, et un système avec lequel on utilise des appareils qui sont positionnés ailleurs et qui alimente l’utilisateur à travers d’une conduite avec de l’air comprimé. Ce dernier système à donc une limitation dans l’espace, moins dans le temps.

AST fournit un assortiment élargi de protection respiratoire, afin de pouvoir vous offrir une solution idéale pour chaque situation.