Appareils de mise en dépression

On utilise des appareils de dépression là où on veut contrôler le courant d’air. Cette situation se présente lors de travaux où existe le risque de libérer des particules dangereuses ou irritantes, comme quand on enlève de l’amiante ou quand on travaille avec du matériel radioactif ou avec des bactéries. Mais aussi là, avec des travaux ordinaires de démolition où la poussière ne peut pas sortir hors de la zone de travail, comme dans des hôpitaux, des salles d’ordinateur et comparables. Un groupe déprimogène crée dans le confinement une dépression qui prévient que de l’air contaminé ne sorte hors de cette zone. En plus, il diminue la concentration de particules et il filtre l’air contaminé. La puissance nécessaire de l’appareil est fonction de la capacité de la zone de travail et le nombre de fuites dans le confinement. Quand on veut créer une dépression, une bonne pratique est de partir d’un renouvellement d’air entre 6 et 8 fois par heure, et ceci par une dépression de 30 à 40 Pascal.

Approbation CE. Par l’entrée en vigueur de nouvelles normes sur les champs de législation du travail et de normes Européennes la demande vers cet appareillage accroît. C’est pourquoi que AST travaille depuis des années ensemble avec conta, toutes les deux sociétés avec une expérience depuis plusieurs années ; ensemble nous avons développés deux séries d’appareils de mise en dépression. Ces appareils se distinguent par leur construction solide, un haut niveau de sécurité intégrée et d’excellentes performances. Avec la série Compact une nouvelle étape dans le contrôle sûre et adéquate de la dépression est atteinte.
Réglage automatique de la dépression.
Chaque machine SRE est muni d’un contrôle automatique ainsi que d’un réglage manuel. Dans le réglage manuel on peut régler la ventilation progressivement par moyen de touches à effleurement. On peut lire sur un écran LED aussi bien la dépression réalisée que le pourcentage du rendement utilisé du moteur. Dans le mode automatique on sait installer la dépression voulue par moyen des mêmes touches. Alors le ventilateur monte ou baisse dans les tours jusqu’à ce que la dépression voulue soit atteinte. Dès que la dépression réelle est plus haute que la valeur installée, le contrôle corrige par réduction des tours du ventilateur. Si la dépression devienne plus basse que la valeur installée, par exemple par l’ouverture d’une porte, le contrôle commande le ventilateur de tourner à un régime plus haut. Comme ça la valeur installée est maintenue avec une déviation de maximum 1.5 Pascal. Si on a des variations dans la pression d’air dû à ouvrir les portes dus sas matériel ou personnel, la dépression ne va pas descendre en dessous de la valeur installée (bien évident dans les marges de la capacité de l’appareil). Si, suite à des circonstances externes le ventilateur tourne à son régime maximal, ceci est indiqué par moyen d’une lampe témoin rouge. Comme cela, l’opérateur sait qu’il doit enclencher un appareil supplémentaire. Aussi quand le jeu de filtres est saturé, ceci est signalé par une lampe témoin (orange).
Démarrage automatique après une panne d’électricité.
Avec les machines SRE, vous pouvez toujours régler une dépression sûre. Si, suite à une panne externe dans l’alimentation, les machines tombent hors fonction, vous ne devez pas les remettre en marche vous-même. Dès que l’alimentation est restaurée, les machines redémarrent eux-mêmes et retournent vers les valeurs installées la dernière fois.
Ventilateurs.
En plus à cette commande facile, la série Compact de deconta se distingue aussi par son niveau de prestations. Chaque ventilateur, avec les filtres accordants est choisi de manière qu’il résulte le moins de pertes et que vous obtenez donc un maximum de volume d’aspiration et de dépression. Par le bon choix des ventilateurs la saturation des filtres ne résulte pas immédiatement dans des pertes de volume important. Les valeurs des appareils indiqués sont les valeurs que vous obtenez quand l’alarme des filtres s’enclenche.
Finition.
Aussi sur le point de la finition des appareils nous n’avons pas fait de concessions. Toute la tôle est zingué au par avant, puis elle est traitée avec un revêtement poudre de haute qualité. Donc des dégâts éventuelles ne résulteront pas immédiatement en rouiller de l’appareil. Les roues sont robustes. Il est évident que les appareils sont tous agrées CE. De plus les machines sont développées en continu. Un exemple forme la série Ecoline, dans laquelle la tôle zingué est remplacée par de l’aluminium, des expériences de tous les jours sont incorporées dans le concept de la machine. L’aluminium à l’avantage d’un poids moins important, avec un poids spécifique qui est souvent plus bas que de matière synthétique. Mais l’aluminium ne souffre pas d’une mémoire comme une matière synthétique et de ce fait, est nettement supérieur à une matière synthétique en ce qui concerne le scellage pour le filtre HEPA.
Registration de la dépression.
En plus de ces appareils avancés, AST fournit aussi une gamme de moniteurs de dépression, qui se prouve journalièrement dans toute l’Europe, et qui se distingue par sa simplicité et son agréable emploi. Il s’agit donc clairement de produits qui sont développés avec une vision pratique. Comme ça vous pouvez raccorder plusieurs moniteurs, les compléter avec un système d’appel automatique, les raccorder à un ordinateur pour un stockage de données centralisé et pour une signalisation d’alarme, tout ceci avec des éléments standards.